Le mausolée allemand

Quand la pierre sèche se pare de ses plus beaux atours


Comme tout monument, celui-ci n'a d'autre fonction que le souvenir de l'ancien cimetière allemand au centre duquel il était situé.
Il présente une grande qualité esthétique: de plan circulaire, le sous-bassement est traversé par quatre escaliers qui divisent le cercle en quadrants.
Mais l'esthétisme de cet élément ne s'arrête pas là: une frise en motif de chevrons en décore tout le pourtour, à mi-hauteur. L'ensemble du monument se termine par des couvre-murs crêtés: ils sont déposés à la verticale.
Au centre de la terrasse formée, se trouve une petite construction, au mortier de chaux, en forme de dôme surmonté d'une croix.
Aujourd'hui au cœur d'un sous-bois, vous devrez vous enfoncer entre les arbres pour admirer l'ouvrage!
image DSC_0492bis.jpg (4.3MB)
(c)A-L. Monnaie
revenir à la Carte


image chevrons_mausole.jpg (0.1MB)
PNHSFA(c)A-L. Monnaie

Zoom technique: la frise

Pour créer ce motif, des séries de pierres de schiste ont été inclinées une fois dans un sens, une fois dans l'autre.
Une prouesse en soi, puisque toutes ont du être calées et atteindre une hauteur d'assise uniforme pour accueillir le lit supérieur!

Zoom technique: les escaliers

Observez bien ces escaliers: trois marches permettent de traverser l'épaisseur du mur, les deux dernières "débordent" en s'élargissant, créant un bel effet de perspective.
image mausole_escaliers.jpg (0.2MB)
(c)A-L Monnaie

image crt_mausole.jpg (14.3kB)
PNHSFA(c)A-L. Monnaie

Zoom technique: les couvre-murs crêtés

Au dessus de la frise, trois lits de pierres permettent de régulariser l'assise pour permettre d'accueillir les couvre-murs.
Le crêté, constitué d'une série de pierre de taille moyenne et d'épaisseur similaire, consiste à poser les pierres en délit, c'est à dire à contre-sens du feuilletage.
Le calage est alors primordial: c'est lui qui empêchera la pierre de se déliter... un peu comme les pages d'un livre posé sur sa tranche.

Côté histoire...

Le mausolée fut construit au centre d'un cimetière militaire.
Ce cimetière, aujourd'hui désaffecté, était appelé cimetière des Hauts-Chemins. Il est construit en 1917, en même temps que d'autres cimetières aux alentours, lorsque les Allemands prennent la décision d'enterrer plus dignement les combattants allemands et français.
Le mausolée est alors construit au centre du cimetière, orientant les sépultures.

Après la guerre, de nombreuses dépouilles furent demandées par les familles des défunts, le cimetières fut abandonné, les dépouilles non réclamées sont alors transférées au cimetière militaire de Malome, sur la même commune.
image sitesobemontplainchampsplandesspulturesmausolallem.jpg (90.8kB)

Envie de vous balader pour le découvrir ? La balade du Polissoir (8km) créée par l'Office du Tourisme de Léglise passe par là...

revenir à la Carte