Un verger conservatoire collectif à Habay

Les vendredi 29 et samedi 30 novembre 2019, un chantier participatif de plantation de 780m de haie est organisé dans le verger.*


Certains habitants ont remarqué l’installation de clôtures dans une prairie située pas loin de l’autoroute et de la zone de covoiturage à Habay-la-Vieille. C’est le futur verger conservatoire communal qui va accueillir dès l’automne 2019 une cinquantaine d’arbres fruitiers d’anciennes variétés. Plusieurs campagnes de plantation sont prévues, le verger pourrait accueillir environ 200 arbres fruitiers d’ici 2021. Parmi les espèces choisies, il y aura des pommiers, poiriers, pruniers, mirabelliers, mais aussi des noyers, noisetiers ou châtaigniers, ainsi que des petits fruits.

Un verger conservatoire ?

Un verger conservatoire, c’est un verger dont l’objectif est de préserver la diversité génétique fruitière. L’intérêt des anciennes variétés est qu’il est possible de les cultiver sans traitement, pour autant que les variétés soient adaptées au climat et au sol ; une variété locale ancienne est naturellement résistante aux maladies. Le Parc naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier réalise depuis quelques années un inventaire des vergers du territoire. Ceci a permis de localiser des arbres parfois très anciens, dont les fruits sont excellents. Ces arbres ont été multipliés par greffage et de jeunes arbres seront prêts à être plantés en 2020 et 2021. Il s’agira donc bien de variétés locales trouvées dans les villages de la commune.
image 20151003_160806.jpg (3.3MB)

image DSCF6323.jpg (4.2MB)
image DSCF6331.jpg (3.7MB)

Un verger collectif ?

Une fois les arbres plantés, il s’agira de les entretenir, de les tailler… puis de récolter ! Le verger pourrait alors devenir un lieu d’apprentissage pour les habitants qui voudraient se former à la gestion du verger. Et l’intérêt est aussi pédagogique pour les écoles qui souhaiteraient expliquer la récolte des fruits, le pressage ou la riche biodiversité présente au verger. Et puis dans un terme de 3 à 8 ans, les arbres vont commencer à porter des fruits qui pourront être valorisés par les habitants. Sous quelle forme ? Parrainage des arbres par les familles, maraude collective, valorisation dans les cantines scolaires, etc ? Le projet collectif reste à inventer, mais il semble évident que des fruits produits localement et sans traitement ne manqueront pas d’éveiller l’intérêt… c’est tout ce que nous souhaitons pour ce projet.


*Vous désirez participer à la plantation de cet automne ? Contactez Charlotte Warrant par téléphone au 0492/23.46.84 ou charlotte.warrant@habay.be